Mes amis les chevaux,

Publié le par Rebour

Mes amis les chevaux,


101 0196

 

L’éperon biterrois est un centre équestre situé entre le stade de Sauclières et l’usine Came r o n. Ma fille    y fait du cheval, nous avons décidé de faire cet avis à 4 mains … et deux tê te s !!

 

Nous prenons le  chemin rural 96, à deux pas du Canal du mi di.  C e  n ’est plus Béziers, c’est déjà la campagne. Je me gare sur un grand pa rkin g,  s ur la gauche les poneys viennent nous accueillir.  


Sur la droite le manège, un grand bâtiment couleurs lie de vin et blanc, où 101 0198les cavaliers s’entrainent. Nous montons les marches extérieures et rentrons. Une pièce ouverte sur le  manège qui se trouve en contre-bas, un peu comme un balcon au théâtre. Mais, sur la piste, aucun acteur : ni chevaux, ni cavalier. Ce manège de taille importante est chauffé par l’énergie solai re, je l’avais lu sur le journal de la ville.


Nous redescendons et allons voir les poneys qui viennent vers nous, amicalement. J e voudrais faire des photos, mais ils prennent mon appareil photos pour un  crouton de pain. Je recule pour ne pas me le faire abimer. Ils sont très sym pathiques et recherch ent les caresses. Des grands platanes les abrit ent du soleil les jours de canicule. Plus loin, sur la gauche se trouve leur  enclos qu’ils peuvent atteindr e librement.


Ma fille part rejoindre son groupe et seller son cheval. J’avance et découvre les box des chevaux. Certains sont ouverts, d’autres sont occupés. Je m’approche de l’un d’entre  eux, Rio son nom est marqué à la craie sur sa porte, il donne de grands coups de pieds : il veut sortir.

 

Je tourne sur la gauche et contourne le manège. Au rez de chaussée de 101_0226.JPGcelui-ci une terrasse avec tables, chaises et tonnelets en guise de table attendent les clients. A l’intérieur un distributeur de boisson, wc et autre (je n’y suis pas rentrée.) Le chien noir,  aussi musclé qu’un pur-sang arabe, est attaché. Il est très gentil dans la journée, quoiqu’un peu cabot et exubérant, mais la nuit il devient un redoutable gardien, m’a-t-on dit.


En face du manège se trouve un terrain équipé pour le saut. Au fond, quelques chevaux dans un terrain et, parallèle au terrain, de nombreux chevaux, chacun dans un box séparé et sortant leur tête, grâce à une demie porte, pour une caresse. Un long c ouloir, semi ouvert, longe les box. Les enfants grattent les pieds, passent l’étrille, sellent leur  cheval pour le cours qui va commencer. Marion montera Jasmine, son amie a du mal à brosser Mahonia qui veut la mordre.

 

 

Sous un hangar, entre le manège et les box, se trouve les locaux ou est rangé le matériel nécessaire : selles et  autres. Devant la porte est posé un grand sac de p ain dur, récompense méritée des chevaux après la promenade ou le cours. Mais il faut donner la récompense en cachette car les équidés sont jaloux les uns des autres.


Je termine là mon « petit bavardage » et laisse l’é cran à ma fille.


Rebour


//////////////

 

//////////// ////////////////////////////////

 

 

 

Bonjour je m’appelle Marion, j’ai 10 ans et je vais vous parler de mes amis les chevaux.


 

101_0209.JPG

 

 

A chaque séance, nous montons un cheval différent. Jasmine qui est grise, est une de mes juments préférées, elle est gentille et très sage. J’aime aussi Jane qui écoute bien : pas besoin de cravache avec elle ! Elle est belle, de couleur baie, une pelote blanc he sur le chanfrein.

 

101 0215

 

Nuage c’est un poney, quand j’étais plus petite il me paraissait vraiment très grand, maintenant je trouve qu’il est tout petit. Loustic, un autre poney est une vraie tête de mule ! Il faut avoir du caractère pour le monter ! Pompon est trop mignon. Dommage ! Ils sont trop petits pour moi.


Jal-Creste et Xéna forment un très beau couple et vivent ensemble dans un enclos. Ils n’ont pas le même niveau, elle est forte en saut, je ne la monte pas encore. Quand je prends Jal-Cr este, sa jument est jalouse, elle se met devant la sortie : on ne peut plus passer. C’est beau l’amour !


Mahonia est bonne en saut, mais paresseuse. Quand le maréchal ferrant lui met des fers, elle devient craintive et agressive. Rio est vif, il tape sur la porte de son box car il voudrait être monté : ça énerve tout le monde. Hip Hop est la jument d’une amie de mon école. Elle est baie avec une liste, une tache longue et blanche sur le chanfrein.


Je vais vous expliquer comment je panse l es chevaux. Il y a différentes brosses :


L’étrille, est une brosse en plastique que l’on utilise pour enlever la boue sèche. On fait des ronds, partout sur le corps sauf sur la face et le bas de la jambe, ça lui ferait mal.


La brosse douce sert pour enlever les poils secs et les remettre dans le bon sens. Le cure-pied permet d’enlever la terre et les cailloux coincés sous les sabots car ça pourrai le faire boiter. Mais il ne faut pas gratter la fourchette, qui a une forme de V et qui est le pied. 


Après, il faut le seller : Je mets le tapis, l’amortisseur et la selle. J’attache la sangle sous son ventre. Il faut bien l’avancer jusqu’au garrot qui est une bosse sur le dos du cheval.


Puis, je pose le filet en le prenant à deux mains, je pose les rennes sur son cou, je place le mors à l’endroit où il n’a pas de dent : le cheval n’a pas de canine, parce qu’il ne mange pas de viande.


Au revoir et merci d’avoir lu mon texte. A bientôt.


Marion


titi trivago

Publié dans Béziers

Commenter cet article