Le musée du Biterrois

Publié le par rebour.over-blog.fr

 

 

 Le musée du Biterrois est situé à Béziers, dans l’ancienne caserne Saint Jacques, juste à côté des services techniques de la mairie et tout près de l’église romane Saint-Jacques.

 

Le bâtiment fut construit par l’architecte du Roy en 1702. Un petit jardin et un puit fermé par une grille donnent un peu d’oxygène à cet ensemble du centre ville. La partie centrale est résolument moderne ; les salles autour sont voûtées et datent de la construction.

La partie moderne du musée expose une "capitelle" , à la taille réelle qui est une cabane construite en pierres sèches et qui servait d’abri aux bergers. Une barque de pêcheur et tout son matériel sont installés à proximité, entourés des oiseaux naturalisés des étangs languedociens


.100_5438.JPG Une capitelle

 

 

L’antiquité et le moyen âge

Dans l’antiquité et le moyen âge, le biterrois était une zone de passage et d’échange. Il s’est enrichi des techniques des autres peuples. Le musée présente des statues menhirs. La vie religieuse est présentée en détail : des statues et mosaïques. Mais aussi la vie de tout les jours : Trois grands plats en argent sont exposés, des colliers de cuivre.

La statue de Pépézuc, héros biterrois qui sauva la ville, est exposée également. Le musée présente des pierres tombales, des chapiteaux, des statuettes.

Plusieurs salles présentent le catholicisme mais le protestantisme et la franc-
maçonnerie sont également présentés. J’ai apprécié la partie du musée qui parlait de Saint Aphrodise et son chameau. Au 3ème siècle, il était venu évangéliser la ville. Il devint impopulaire et fut décapité. Il prit sa tête dans ses mains et traversa toute la ville.

 

100 9624

 Saint Aphrodise



Son chameau "Lou Camel ", en réalité un dromadaire, puisqu’il n’a qu’unebosse, est devenu l’animal totémique de Béziers. Au musée, on voit la statue de Saint Aphrodise décapité tenant sa tête dans ses mains, " Lou Camel " sous plusieurs formes et une bien belle bande dessinée, de plusieurs mètres de longs, réalisée par JP Van Der Spelden et présentant le tout. (La photo n’en représente qu’une partie).

100 5415
Lou Camel

La vigne et le vin

Une partie importante du musée représente la vigne et le vin dont la culture se développa dès le 2 ème siècle. Le vin produit dans le biterrois fut apprécié des Romains. Le musée présente des amphores qui servaient à acheminer le vin vers Rome et les autres régions.

A l’époque moderne, Béziers fut la capitale du vin de table. Des tonneliers et des potiers s’installèrent dans la ville. On planta beaucoup trop de vignes en monoculture. Et le vin subit une mévente dès le début du 20 ème siècle. En 1907, les vignerons manifestèrent dans l’Aude, commandés par Marcellin Albert. Le 17 ème régiment d’infanterie qui comprenait beaucoup de fils de viticulteurs, fut envoyé en direction des manifestants. Ils refusèrent de tirer sur leurs pères et frères et la troupe bivouaqua sur les allées Paul Riquet, plaçant les fusils crosse en l’air. Tout ceci est longuement expliqué et présenté au musée du Biterrois.

100 9603
La société biterroise

A la fin du 19 ème siècle et le premier quart du 20 ème, des fêtes brillantes illuminaient Béziers grâce à Castelbon de Beauxhostes qui était un mécène richissime et ami de Camille Saint-Saëns, compositeur qui vint souvent à Béziers.

Que dire encore ?

L’éclairage est doux, à la limite un peu trop car il laisse dans l’ombre certains détails qui mériteraient d’être valorisés. Je me rappelle avoir vu une urne d’un bon mètre de hauteur, derrière une vitrine et trop peu éclairée par une lumière tamisée.

L’entrée du musée vaut 3,80 € ce qui est d’un rapport qualité / prix exemplaire. La boutique propose des ouvrages sur Béziers et des cartes postales. Une partie du musée, réservée aux expositions temporaires, est libre et gratuite.

Le musée possède une bibliothèque pour enfants et organise des animations et anniversaires pour les groupes de 6 à 11 ans, sur rendez vous. L’animation c’est à dire la réalisation d’un objet manuel en rapport avec le musée, les jeux ludiques, les gâteaux et boissons sont proposés pour 5 € seulement par enfant.

L’accès est simple, avec un GPS ou une carte, vous trouverez facilement : Béziers est une ville moyenne de 70 000 habitants, pas une mégapole ! Le plus compliqué est de se garer à proximité du musée. Certes, vous trouverez quelques places gratuites devant l'église St Jacques. Si vous venez en semaine, vous pourrez profiter du parking (gratuit) de la mairie (services techniques).

Si vous visitez le musée, ne manquez pas de voir les Arènes romaines, (oh rien d’extraordinaire, il ne reste que quelques ruines), l’église Saint Jacques et son jardin où vous pourrez admirer une vue magnifique sur Béziers (côté Narbonne) ainsi qu’une vue imprenable sur la cathédrale.

Le musée du Biterrois est le témoin majeur du temps passé. Il présente un intérêt pour les gens d’ici et pour ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la vie du biterrois.

 

 

 

 zozio trivago-copie-2 

Publié dans Béziers

Commenter cet article

bernard 11/04/2011 14:14


La cité judiciare sera prochainement en face le polygone(dans de nouveaux locaux flambant neuf) , a la place ,tous les musées de la ville seront réunis dans un seul batiment.Pour l'instant on ne
sait pas ce que vas devenir la prison St Nazaire.


Rebour 13/04/2011 21:57



Merci Bernard pour l'information



Journet 13/04/2010 00:40


super, précis, jolies photos : parfait


PIPOLIN 29/03/2010 22:04


bonjour aminaute biteroise
nouvelle tentative pour poster un com
merci pour la visite du musée du vieux biterrois, cela fait un moment que je n'y suis pas allé.

Bonne soirée

Philippe Pipolin