Gordes : un magnifique château dans un village classé

Publié le par Rebour

Gordes : un magnifique château dans un village classé

 

Musique provençale

 

 

 

 

100 4644

Le village de Gordes, dans le Lubéron, s’accroche au flan de la colline. Une fois arrivés là haut, dans le centre du village, nous découvrons un magnifique château de style à la fois du Moyen âge et de la Renaissance. Oui, c'est curieux mais les châteaux fortifiés du moyen âge sont toujours en hauteur !

Son histoire100 4618

Du 11ème ou 12ème siècle, il ne reste qu’une très belle tour couronnée de mâchicoulis, de merlons et de créneaux. Comme cela se faisait au Moyen-âge, des maisons particulières y sont accolées. Le mur Nord a été soutenu par deux contreforts.

Dans les caves, un puits profond de 12 à 13 m qui était la réserve d’eau du château en cas de siège. Les caves ne se visitent pas.

Au 14ème siècle, on agrandit le château pour se défendre contre les bandes organisées de brigands.

Au 16ème siècle, la famille Simiane construisait un nouveau château quadrilatéral de style Renaissance avec une tour aux deux angles Nord. Cette partie est recouverte d’un toit à deux pentes qui n’est pas d’origine.


Visite du château

Au Nord, la façade est aveugle à cause du mistral et pour parer à d’éventuelles attaques. La100 4620 base du château était bâtie sur le rocher qui descend en pente douce vers le bâtiment. Une fosse profonde longeait la façade, qui servait de remparts, dès la construction du château.

Au Sud, la façade comporte une guérite de guet placée à chaque angle. Un cadran solaire, datant de 1868, porte sa devise " PHOBEO SENTE NIL SUM " (soleil absent, je ne suis plus). Ce cadran solaire a un décalage de 30 minutes avec le méridien de GreenWich.

L’entrée du château se fait en deux temps : par un perron jusqu’à la porte monumentale en chêne ou en châtaignier de 2m40 de haut. Puis par des marches. On arrive dans la cour intérieure restaurée au 20ème siècle. Cette cour d’Honneur pratiquement carrée mesure 7m de côté environ.

Au premier étage, se trouve l’Office du Tourisme. C’était l’ancienne cuisine : une très belle salle voûtée en ogive, avec une cheminée de 4 m de large. Nous y sommes tombés par hasard en nous promenant dans le château.

A l’opposé de la cour d’honneur se trouve l’entrée du musée Pol Mara, nous ne l’avons pas visité. A droite de la porte d’entrée, une vaste ouverture s’ouvre sur une petite pièce voûtée.

Au-dessus de la porte monumentale, quatre fenêtres éclairent l’escalier de la tour. A gauche,100 4642 deux frontons renaissance couronnent la fenêtre du deuxième étage. La fenêtre haute est murée depuis longtemps. La façade possède des garde-fous, des corniches et des bouches à feu.

La tour de la façade nord-est, de style renaissance, possède un escalier à vis monumental. Ce dernier est sculpté de cygnes, blasons, corbeaux, chardons, coquilles, feuillage, moulures. Il est royal.

Au deuxième étage se trouve une grande salle de plus de 13 m de long. Elle servait de salle à manger.

La cheminée datant de 1541 est classée monument historique depuis 1902. Elle est longue de 7,20 m et haute de 4,50 m et tient tout un pan de mur ! Elle est toute en dentelle, ornée de douze niches qui auraient abritées des statuettes ou les symboles des douze apôtres. Au centre, se trouvait certainement le blason de la famille Simiane qui a disparu à la révolution.


L’utilisation du château au fil des siècles

Le rez-de-chaussée du château servait de prison, dans les caves. Le premier étage était employé comme salle à manger. Le 2ème étage était utilisé comme gîte d’étape pour les100 4614 troupes et le 3ème et dernier étage servait de grenier. Il reste encore des inscriptions et graffitis.

Les seigneurs de Gordes ne vivaient pas au château. Ils encaissaient seulement les impôts acquittés par les fermiers. Les caves du château servaient de prison et de gîte d’étape pour les troupes.

Enfin, dans le château, ont été installés au fil des ans : la poste, la justice de paix , la bégude (relais de poste), un café, la cantine scolaire, l’école des garçons, la salle de projection et le musée Vasarely. Aujourd’hui, il abrite l’office de tourisme et le musée Pol Mara.

Je précise quelques points importants : la visite du château est libre et gratuite. C’est bien appréciable ! Seule l’entrée du musée est payante. Un parking se situe au pied du château, mais il était déjà plein au mois d’avril. Un autre parking, payant également, se trouve à la sortie du village, en direction de l’abbaye de Sénanque, magnifique lieu religieux que je vous conseille de visiter.

Le château de Gordes est classé Monument Historique depuis 1931. C’est un magnifique château, bien conservé et restauré, mais bien trop grand dans ce petit village provençal de 2 126 habitants. (Recensement de 2006). Les Gordiens sont très fiers de leur château et de leur village qui est classé parmi l’un des plus beau village de France.

Personnellement, j’ai aimé le château, mais je trouve que le village étale trop sa richesse. Il n’est pas l’exemple d’un village typique du Lubéron. Mais sa visite est incontournable.

Je recommanderais peut être aux visiteurs de passer à Gordes en dehors des deux mois d’été. De toute manière, il y fait toujours beau : le village compte 300 jours de soleil par an !100 4608

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lzozio trivago-copie-2

 

 

 

 


Publié dans La Provence

Commenter cet article